Historique

Fondation de l'Association Canadienne d'Aïkido Mochizuki?

En 1991, le projet de fondation de lÔÇÖAssociation Canadienne dÔÇÖAikido Mochizuki, avec Bruno Perreault, Roger Roy et Michel Martin prend forme.


En 1992, au Japon, Bruno Perreault, Roger Roy et Michel Martin pr├ęsente au ma├«tre Minoru Mochizuki la charte concernant lÔÇÖassociation et demande lÔÇÖautorisation dÔÇÖutiliser le nom du ma├«tre pour cr├ęer lÔÇÖAssociation Canadienne dÔÇÖAikido Mochizuki, et par le fait m├¬me son pr├ęsident. CÔÇÖest avec cet appui de taille que lÔÇÖAssociation Canadienne dÔÇÖAikido Mochizuki a vu le jour au pays du soleil levant.


Se sera en octobre 1996 que le tout sera officalis├ę par les autorit├ęs canadiennes.

Qu'est-ce que l'Aïkido Mochizuki?

Art martial d├ęvelopp├ę par Minoru Mochizuki Shihan (Grand Ma├«tre), prenant ses sources dans les Budo classiques Nippons, l'A├»kido Mochizuki s'adapte aux n├ęcessit├ęs du monde moderne afin de r├ępondre aux situations r├ęelles avec efficacit├ę, tout en prenant en consid├ęration les limites impos├ęes par la loi.


Utilisant la force strictement n├ęcessaire, ces techniques rappelleront les origines de l'A├»kido, du Judo de combat, du Karat├ę et du Kendo. C'est donc une continuation harmonieuse de ces arts martiaux sous la forme d'une discipline concr├Ęte et adapt├ęe ├á la vie.


L'art d├ęvelopp├ę par Mochizuki Shihan fut originalement nomm├ę Yose├»kan Budo. Quant il a envoy├ę son fils en Europe comme son repr├ęsentant, ce dernier a librement incorpor├ę des ├ęl├ęments des traditions martiales asiatiques et europ├ęennes. L'A├»kido Mochizuki tente de retrouver l'esprit et la forme originale tel que con├žu par Minoru Mochizuki Shihan.


Tel est l'enseignement de l'Aïkido Mochizuki qui s'inscrit dans la voie des maîtres et c'est cela que nous voulons vous faire partager.

Minoru Mochizuki Shihan

Mochizuki Dojo Yoseikan - 1992N├ę le 11 avril 1907 d'une famille de Samoura├», Minoru Mochizuki Shihan a commenc├ę ├á ├ętudier le Judo ├á l'├óge de 6 ans ├á la suite d'un d├ęm├ęnagement de sa famille ├á Tokyo. Il s'est ├ęventuellement retrouv├ę dans le dojo du ma├«tre Tokusanbo, le Kendokan, o├╣ il pratiquait le Judo. Dans cette m├¬me p├ęriode, il a aussi pratiqu├ę du Gyokushinryu Jujutsu avec Sanjuro ├ľshiam et du Kenjutsu avec un ex-samura├». En 1926, il s'est inscrit au Kodokan, dojo de Jigoro Kano Shihan. Il est rapidement devenu un disciple particulier de Kyuso Mifune (10e dan de Judo) au point o├╣ il demeurait chez lui.


C'├ętait un temps de pleine expansion pour le Kodokan. Kano Shihan encourageait ses ├ęl├Ęves ├á ├ętudier d'autre discipline. ├Ç cette ├ępoque, Minoru Mochizuki Shihan commen├ža l'├ętude du Katori Shintoryu (entre autres: le Iai, le Ken, le Bo, le Naginata), du Jujutsu avec Takaji Shimizu au Dojo Mumon et du Kendo au dojo Yushinkan avec Hakuko Nakayama Shihan. Voyant qu'il ma├«trisait rapidement ces arts, Jigoro Kano Shihan l'a envoy├ę ├ętudier au dojo Kobukan sous Morihei Ueshiba Soke. En plus de la t├óche ├ęvidente d'en apprendre le plus qu'il pouvait, il devait aussi se rapporter r├ęguli├Ęrement ├á Kano Shihan pour un compte-rendu de son entra├«nement et ses progr├Ęs.


Au cours de ces rapports et en ├ęcoutant les explications de son ma├«tre, ils en sont venus ├á discuter de la meilleure fa├žon d'utiliser l'├ęnergie physique et mentale. Mochizuki Shihan s'est souvenu du sutemi-waza du Gyokushinryu Jujutsu et trouva qu'il repr├ęsentait parfaitement la fa├žon d'atteindre ce but. Il s'est donc concentr├ę ├á choisir les techniques de Judo, d'A├»kido et des nombreux autres arts martiaux qu'il avait ├ętudi├ęs pour en tirer celles qui repr├ęsentaient le mieux les id├ęes de Jigoro Kano. De l├á est n├ę ce qu'il nomma le Yose├»kan Budo.


En novembre 1931, il a ouvert son propre dojo, le Yose├»kan, dans la ville de Shizuoka. Morihei Ueshiba Soke (fondateur) lui a attribu├ę, en juin 1932, deux parchemins de Da├»toryu. Non longtemps apr├Ęs, il a v├ęcu pendant cinq ans en Mongolie o├╣ il ├ętait instructeur des arts martiaux japonais et il a, ├á son tour, ├ętudi├ę les arts martiaux chinois.


Il fut le premier ├á enseigner l'A├»kido en occident lors de son voyage en France comme instructeur de Judo en 1951. Il a ensuite ├ęt├ę instructeur de Judo et d'A├»kido ├á Saigon, au Vietnam, en 1973. Depuis 1976, il tient chaque ann├ęe une lecture au Kodokan pour les ├ęl├Ęves avanc├ęs. Il s'est aussi pr├ęsent├ę ├á la deuxi├Ęme "D├ęmonstration de l'Amiti├ę" tenu le 25 octobre 1986.


Il a longtemps demeur├ę ├á Shizuoka, au Japon, au-dessus de son dojo, le Yose├»kan. Il a ensuite v├ęcu quelques ann├ęes en France, avec son fils, pr├Ęs d'Aix en Provence o├╣ il est d├ęc├ęd├ę en mai 2003.

Les Grades de Minoru Mochizuki Shihan

Aïkido
Nihon Jujutsu
Judo
Katori Shitoriu
Iaïdo
Karaté
Kendo
10e dan
9e dan
8e dan
8e dan
7e dan
5e dan
5e dan
 

A├»kido Montr├ęal, A├»kido ville Montr├ęal, A├»kido Dorval, A├»kido St-Laurent, A├»kido Saint-Laurent, A├»kido c├┤te-des-neiges, A├»kido c├┤te des neige, A├»kido NDG, A├»kido Notre Damme de Grace, A├»kido Mont-Royal, A├»kido Plateau, A├»kido McGill, A├»kido Laval, A├»kido Sherbrooke, A├»kido Magog, A├»kido Rock Forest, A├»kido Sainte-├ëlie, A├»kido Ste-├ëlie, A├»kido Fleurimont, A├»kido Lennoxville, A├»kido Canton de l'est, A├»kido Qu├ębec, A├»kido La Capitale, A├»kido LaCapitale, A├»kido Beauport, A├»kido Ste-Foy, A├»kido Sainte-Foy, A├»kido Cap-Rouge, A├»kido, Sillery, A├»kido Charlesbourg, A├»kido L├ęvis, A├»kido Charny, A├»kido St-Jean-Chrysostome, A├»kido Saint-Jean-Chrysostome, A├»kido St-Romuald, A├»kido Saint-Romuald, A├»kido Saint-Nicolas, A├»kido St-Nicolas, A├»kido Lauzon, A├»kido Longueuil, A├»kido St-Hubert, A├»kido Boucherville, A├»kido St-Bruno, A├»kido Saint-Bruno, A├»kido Brossard, A├»kido Ste-Julie, A├»kido Sainte-Julie, A├»kido Mont├ęr├ęgie, A├»kido Chambly, A├»kido Gatineau, A├»kido Ottawa, A├»kido Hull, A├»kido Outaouais, A├»kido Deux-Montagne, A├»kido c├ęgep, A├»kido universit├ę, A├»kido Canada Aikido Montr├ęal, Aikido ville Montr├ęal, Aikido Dorval, Aikido St-Laurent, Aikido Saint-Laurent, Aikido c├┤te-des-neiges, Aikido c├┤te des neige, Aikido NDG, Aikido Notre Damme de Grace, Aikido Mont-Royal, Aikido Plateau, Aikido McGill, Aikido Laval, Aikido Sherbrooke, Aikido Magog, Aikido Rock Forest, Aikido Sainte-├ëlie, Aikido Ste-├ëlie, Aikido Fleurimont, Aikido Lennoxville, Aikido Canton de l'est, Aikido Qu├ębec, Aikido La Capitale, Aikido LaCapitale, Aikido Beauport, Aikido Ste-Foy, Aikido Sainte-Foy, Aikido Cap-Rouge, Aikido, Sillery, Aikido Charlesbourg, Aikido L├ęvis, Aikido Charny, Aikido St-Jean-Chrysostome, Aikido Saint-Jean-Chrysostome, Aikido St-Romuald, Aikido Saint-Romuald, Aikido Saint-Nicolas, Aikido St-Nicolas, Aikido Lauzon, Aikido Longueuil, Aikido St-Hubert, Aikido Boucherville, Aikido St-Bruno, Aikido Saint-Bruno, Aikido Brossard, Aikido Ste-Julie, Aikido Sainte-Julie, Aikido Mont├ęr├ęgie, Aikido Chambly, Aikido Gatineau, Aikido Ottawa, Aikido Hull, Aikido Outaouais, Aikido Deux-Montagne, Aikido c├ęgep, Aikido universit├ę, Aikido Canada auto-d├ęfense, judo, kobudo, jujitsu, boxe, karat├ę, iaido, kendo, samura├», arme, katana, Katori Shint├┤ Ryu, Katori Shinto Ryu, budo